Home » , , , , » Un gouvernement et de droite et de gauche ou le modèle de la commission européenne

Un gouvernement et de droite et de gauche ou le modèle de la commission européenne

Cet article est le premier d'une série de notes qui viseront à montrer l'imposture intellectuelle d'Emmanuel Macron.

Note 1 : L'escroquerie intellectuelle du "De gauche et en même temps de droite"

Macron affirme vouloir démanteler les partis politiques traditionnels français afin de faire en sorte que des hommes 'compétents' travaillent ensemble, peu importe leur appartenance partisane.
Si bien que Macron présente comme une nouveauté un gouvernement composé de personnes venant du parti socialiste, du centre et de la droite.

L'escroquerie consiste à cacher deux choses :
La proximité intellectuelle de tous ces hommes dits "compétents", en vérité tous libéraux au sens du libéralisme de gauche historique, celui qui a entraîné le libéralisme économique et le libéralisme culturel et son corolaire multiculturaliste.

2° Que ce travail entre gens 'compétents' est en fait une exacte reproduction de ce qui se fait à la commission européenne - commission européenne qui n'est autre que le gouvernement de l'Union européenne. Et que c'est la commission européenne qui est le véritable décisionnaire en Europe depuis les traités successifs qui ont dépossédé les Etats-nations européens de leurs principales prérogatives (nous y reviendrons dans de futures notes).

Voici pour preuve la composition multi-partisane de la commission européenne composée de 28 commissaires  (Le gouvernement Macron sera construit exactement sur ce modèle) :

Jean-Claude Juncker - Président - Luxembourg - PPE (Parti populaire européen - droite et centre droit - dit libéral-conservateur)


Vytenis ANDRIUKAITIS - Santé et sécurité alimentaire - Lituanie - S&D (Socialists and Democrats - Centre gauche)

Andrus ANSIP - Vice-président - Marché unique numérique - Estonie – ADLE (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe - Centre)

Miguel ARIAS CAÑETE - Climat et énergie - Espagne – PPE

Dimitris AVRAMOPOULOS - Migration et affaires intérieures - Grèce – PPE

Elżbieta BIEŃKOWSKA - Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME - Pologne – PPE

Violeta BULC - Transport - Slovénie – ADLE

Corina CREŢU - Politique régionale - Roumanie - S&D

Valdis DOMBROVSKIS - Vice-président - Euro et Dialogue social, et Stabilité financière, Services financiers et Union des marchés de capitaux - Lettonie - PPE

Kristalina GEORGIEVA - Vice-présidente - Budget et Ressources humaines - Bulgarie - PPE

Johannes HAHN - Politique européenne de voisinage et Négociations d'élargissement - Autriche – PPE

Julian KING - Union de la sécurité - Royaume-Uni - ECR (Conservateurs et réformistes européens - Droite et Droite nationale)

Phil HOGAN - Agriculture et Développement rural - Irlande – PPE

Vĕra JOUROVÁ - Justice, Consommateurs et Egalité des genres - République tchèque – ADLE

Jyrki KATAINEN - Vice-président - Emploi, Croissance, Investissement et Compétitivité - Finlande – PPE

Cecilia MALMSTRÖM - Commerce - Suède - ADLE

Neven MIMICA - Coopération internationale et développement - Croatie - S&D

Carlos MOEDAS - Recherche, science et innovation - Portugal - PPE

Federica MOGHERINI - Vice-présidente - Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité - Italie - S&D

Pierre MOSCOVICI - Affaires économiques et financières, fiscalité et douanes - France - S&D

Tibor NAVRACSICS - Education, culture et jeunesse - Hongrie - PPE

Günther OETTINGER - Economie numérique et société - Allemagne - PPE

Maroš ŠEFČOVIČ - Vice-président - Energie - Slovaquie - S&D

Christos STYLIANIDES - Aide humanitaire et gestion des crises - Chypre - PPE

Marianne THYSSEN - Emploi, affaires sociales, compétences et mobilité du travail - Belgique - PPE

Frans TIMMERMANS - Vice-président - Meilleure réglementation, relations interinstitutionnelles, Etat de droit, Charte des droits fondamentaux, Développement durable - Ancien député travailliste néerlandais. Présenté comme son bras droit, le président lui a confié la responsabilité de mettre en place une "meilleure réglementation" et de veiller aux relations inter-institutionnelles. Le numéro 2 de l'équipe Juncker jouit d'un droit de veto sur toute proposition, quelle que soit la direction générale ou le commissaire dont elle est issue.

Karmenu VELLA - Environnement, affaires maritimes et pêche - Malte - S&D

Margrethe VESTAGER – Concurrence - Danemark - ADLE

 

Innovant Emmanuel Macron ou simple reproducteur de la commission européenne ? 

De gauche et en même temps de droite ou simplement libéral européiste comme tous les commissaires européens ? 

Méïr Ronen -16 mai 2017

Francis-Info

En savoir plus : http://www.touteleurope.eu/l-union-europeenne/commission-europeenne/synthese/les-commissaires-europeens-2014-2019.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Fourni par Blogger.